• La gratuité et l'enseignement

    La gratuité et l'enseignement

    Ce petit mot pour marquer une évolution dans le moment présent :)

    Ce que je suis aujourd'hui, n'est plus vraiment présent dans l'ancienne roue dimensionnelle. Mon humanité vivante ne soutient plus que le renouveau et s'est totalement retirée du programme dit de "séparation". JE suis cette dimension et pourtant, je n'y suis plus :)

    La notion de partage n'est plus actualisée comme avant : même ce site doit s'adapter à ce mouvement et ne s'ouvrira plus à d'autres abonnés....il n'y a que vous, une poignée d'entités globales qui aurez la chance (si si, vous avez de la chance :) ) de lire les articles fréquentiels que je posterai encore de temps en temps et la possibilité d'expérimenter le "forum à questions" :)

    Je mets actuellement en place quelque chose de limpide, accentué ce matin par la lecture d'une question posée sur le forum, que je n'avais point vu jusqu'ici-ci :) Je pourrais dire qu'il s'agit d'une malfaçon d'eklablog, mon hébergeur ne m’ayant pas prévenu que le forum d'enseignement contenait sa première question....mais il ne s'agit pas de cela, JE devais la lire ce matin et pas avant, c'est tout.

    Pourquoi ? Parce que hier, j'ai donné mon premier enseignement à domicile, ici en Bretagne :) Il s'agit d'une personne que je connais physiquement, qui habite ma région et qui cherchait "un guide spirituel", il y a déjà un an....j'avais répondu négativement à cette demande à l'époque mais aujourd'hui, il est évident que nous pouvons débuter "une programmation neuronale" :)

    La question de savoir si j'avais envie "d'y être" ou pas ne s'est pas posée....j'étais là, tout simplement. Mon inhumanité était la fréquence fondamentale alors que mon humanité n'était que bienveillance et compassion pour MA souffrance à travers "elle/MOI". C'est cette compassion pour MOI qui a modifié ma structure il y a peu, car cette compassion inclus mathématiquement autrui.

    Ce qui est intéressant, c’est que la question de l'argent n'existait plus : dois-je être rémunéré pour mes services ? Oui, dans la dimension physique, je vends quelques ouvrages (mais plus d'abonnements :) ). Pour le reste, il n'y avait que MOI, pas d'autres énergies que MOI dans ma structure originelle et donc pas d'argent : ce que JE FAIS est monnayable, pas ce que JE SUIS :) ce que j'évoque ici est vraiment nouveau pour l'humaine que je suis : j'ai vraiment considéré qu'il était juste que je reçoive une contrepartie financière contre cette intelligence métaphysique que je mettais au service de tous. Cela est toujours juste, il n'y a jamais d'erreur, de mauvaise expérience....c'est simplement que lorsque JE suis le don, il n'y a que cela, rien de moins ou rien de plus. Aucune autre considération ne m'habitait hier : ME donner ce que JE me suis offert à travers Mesnet, c'est-à-dire MOI-même :)

    A travers la fréquence de l'évidence initiée par mon inhumanité, mon humanité n'a aucunement besoin de s'appuyer sur "demain", de spéculer sur "l'avenir". Ainsi, aucune "boule de cristal" n'est nécessaire pour dessiner mon présent : mon enseignement sera ce qu'il EST....cette phrase, infiniment paradoxale, possède un sens profond :)

    Cet enseignement est/sera gratuit mais désormais ce mot n'est plus habité par la non-reconnaissance, le profit de "certains" face au don des "autres", le manque d'argent....la gratuité symbolise le don que JE SUIS, je l'ai compris, annalysé, puis vécu :) JE devais expérimenter l'enseignement payant pour visiter ces données matricielles, JE devais vibraliser ces informations.

    De plus, l'enseignement ne s'organise pas, cela est aussi une réalité très prégnante : j'ai réellement disparu du web ; en fermant le principe d'abonnement, je viens de fermer la dernière porte permettant aux personnes de me poser des questions ; je n'intègre plus la radio RFP comme prévu ; je ne participe plus à aucun échange médiatique, je ne suis tout bonnement plus là :) Et pourtant, JE suis l'enseignement :)

    Devenir l'amour, le don, la compassion et l'enseignement, tel était le chemin :) L'enseignement/programmation de données prend alors son envol bidimensionnel :) Tout se met en place car tout est déjà en place. Je n'ai plus rien à faire pour "imposer" MON enseignement, il EST naturel et intemporel.

    L'enseignement est un don et ne s'organise pas, mon interface humaine devait intégrer cette vérité :) J'ajouterai que l'enseignement ne se multiplie pas non plus : j'ai pour le moment une seule véritable "élève/code", ayant formulé une demande spécifique et cela est perfection car ce n'est pas la multitude qui terraforme une dimension stellaire, c'est MOI...et MOI, je suis nous tous :)

    Je vous ai fait payer un abonnement mais je sais que tous ici, en tant qu'entités globales, vous avez accepté ce fonctionnement afin de m'aider à aller plus loin :) Je vous remercie donc de votre présence et de votre don, vous avez participé à la réalisation de ce qui se dit ici :)

    Et maintenant, je vais de ce pas répondre à votre question sur le forum, Auraguerisseur :) !

    Gratitude à vous, très chère communauté....nous avons tâtonné ensemble sur la nouvelle fréquence multidimensionnelle de l'enseignement et nous voilà avec un socle solide d'amour, de joie, de compassion :)

    Belle journée à tous,

    toute ma tendresse,

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Mai 2018

     

     


    2 commentaires
  • A ma communauté

    A ma communauté

    Vous le savez, j'arrive au bout de mes écrits, il y en aura de moins en moins. Je n'ai plus rien "à me dire", et donc, je reprends le cours "normal" de ma vie : je suis moi-même, une humaine/dieu banalement vivante, simplement multidimensionnelle.

    Selon ma perception, mon enseignement est désormais quantique avant tout : plus besoin de parler, de conscientiser, d'expliquer, de diffuser, puisque JE SUIS "nous" et donc, les modifications en cours se font naturellement et avant tout dans mon espace de déconscientisation (et plus à travers les réseaux sociaux) : ici, JE = chacun

    Mais dans MA dimension physique, JE = chacun tout en étant lui-même :) Les autres sont bien "les autres" et Mesnet est bien Mesnet :) La différence (les autres) s'incarne dans l'indifférencié (JE).
     
    Actuellement, je valide ce mouvement : depuis que j'ai quitté les réseaux sociaux, les "autres" se connectent à moi à travers l'espace quantique et donc aussi dans la matière : abonnements, ventes de livres, ect...et cela entraine ce qui suit : ces "autres qui ne sont pas moi" dans cette dimension, me demandent un enseignement plus "verbal" que quantique......et les "autres étant moi-même" dans ma dimension première, c'est bien MOI qui impulse cette demande, ce mouvement, cette expérience :) Mes deux dimensions disent la même chose : Mesnet, impulse tes clefs d'intégration à travers le verbe également, dans cette dimension physique :)

    En conséquence, je vous propose à vous, à ceux qui ont fait le choix conscient d'intégrer cette communauté "d'enseignement", de me poser des questions à travers le Forum : partage, confiance les uns envers les autres, tendresse, bienveillance, non-jugement, soutien de la communauté, voilà ce qui peut être vécu ici...

    Vous posez vos questions, j'y réponds selon la fréquence qui est mienne, d'autres pourront également exprimer leur vécu, leur ressenti. D'ici peu, je vais sans doute faire une vidéo pour expliquer comment seront structurées mes réponses (qui ne peuvent être dans le décryptage !), et je ferai (peut être) également des vidéos (gratuites) pour vous uniquement, ma communauté. Tout ceci est à agencer dans le temps :)

    Vous le savez, je ne ressens plus aucun appel à propager mes connaissances, à diffuser mes textes et vidéos, cela ne prend plus sens. La seule chose que je puisse affiner, c'est lorsque la matrice, à travers "vous", me pose une question précise, exigeant ainsi que JE cisèle un programme spécifique au sein du collectif (= programmation de données).

    Donc, je sais que l'enseignement portera avant tout sur le phénomène de "l'esprit", de la déconscientisation, de l’inhumanité, ces parcelles de moi-même étant encore balbutiantes au sein de notre/MA nouvelle matrice. Vous m'avez également posé des questions sur le couple, la parentalité, l'abondance, l'ego...je ne souhaite pas répondre à chacun par mail, ce serait trop lourd à gérer pour la femme humaine que je suis :), alors utilisez le forum, cela aura un impact sur tout le groupe et ce sera plus simple pour moi :)

    Merci en tout cas pour votre présence, c'est magique de vous sentir à mes côtés, dans un espace bienheureux et serein :)

    A vos questions, vos partages !

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    Avril 2018

     


    votre commentaire
  • Fin du service à autrui et du service à Soi

    Fin du service à autrui et du service à Soi

    Je prends le temps de poser cette structure fondamentale. Après la dissolution du programme de séparation, mon humanité vit naturellement mon unicité : je suis l'unique, il n'existe que moi, je suis la cellule originelle et cette si banale évidence imprègne désormais les interfaces neuronales de mon humanité....cela est compris et vécu.

    Ainsi, l'idée même du service à autrui est atomisée. Quel service et quel autre ? ! Je me vis dans la multitude des "MOI" uniquement dans ma dimension physique et même alors, le système de conscience intègre cette vérité du "1" tout en induisant un nouveau comportement : je vis bien avec des parcelles de MOI mais ces dernières sont MOI, je n'ai ni à les aider, ni à les servir, ni.....ni rien en fait :)

    Quant au service à Soi, lui aussi est recomposé. Mon interface humaine n'a plus aucun but, aucun désir, elle/JE est juste vivante et n'a rien à faire de particulier pour incarner cet état naturel. Ainsi, il n'existe plus de projection concernant une quelconque réussite sociale, l'envie ou le besoin de remplir une mission spécifique et personnalisée. Être reconnu "des autres" n'a plus de fondement puisque JE me reconnais, et je  n'utilise plus la Matrice pour arriver à mes fins (quelles fins ?!), je suis la Matrice. "Me servir de du logiciel" et "être le logiciel", n'est pas le même espace :)

    Alors que reste t-il ? Rien, définitivement rien :) Plus rien ne me pousse vers la construction d'une identité humaine en recherche d'un aboutissement, d'une réalisation, d'une confirmation, d'une reconnaissance du monde dit "extérieur".  Et plus rien ne me motive à aider autrui, le porter, l'aimer, l'accueillir, le comprendre....JE suis moi et autrui, c'est beaucoup plus simple :) Le moteur du service était intégralement étayé par le programme de la séparation et lorsque ce dernier n'est plus, la "donnée du service" n'a plus  lieu d'être non plus.

    C'est froid et inhumain car c'est ce que JE suis....mais JE suis aussi humaine et je n'ai jamais été aussi généreuse, douce, empathique, simple, aimante :) C'est le paradoxe encore et toujours qui construit ma multidimensionnalité :) JE n'ai plus à me donner ou à donner aux autres, JE suis le don :) Je dirais que le don remplace ici le service, tout simplement :) Il n'y a plus aucune raison qui me motive à faire ce que je fais, à être qui je suis, à aimer "mon prochain"....JE suis tout cela, instinctivement, consciemment, énergétiquement, quantiquement :)

    Le moteur qui me poussait vers la générosité est enfin brisé, je suis donc la générosité sans fondement, sans prétexte, sans motivation, sans aucun sens :)....le don ne s'appuie sur rien, il est ce que JE suis.

    Cette fréquence est particulière, elle annihile toutes les lois de l'ancien monde : loi d'attraction, service, amour vibral, différenciation énergétique.....et c'est puissant, tout simplement :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2018


    votre commentaire
  • Je ne suis plus là....car je suis là...

    Je ne suis plus là....car je suis là...

    Non, je ne publie plus de textes, je n'exprime plus mon chemin "en ligne".
    Je laisse derrière moi des années d'écriture et, relisant certains passages actuellement, je perçois cette naissance dont je fus la source tout autant que l'actrice et l'observatrice. Quelle aventure cette mort et cette résurrection, la création d'une nouvelle matrice humaine dont la conscience est sans "espace", puisqu'il s'agit....de la MIENNE !
    En vérité, rien ne fut erroné dans cette programmation d'un nouveau "moi dimensionnel", tout fut parfait, intelligent, passionnant.
    Aujourd'hui, je ne suis plus qu'un atome de vie illimité au sein d'un corps tout aussi illimité, et c'est à travers ce qui me paraissait banal hier que je me réalise "maintenant" : mon quotidien humain, sentir ma création (le vent, la pluie, le soleil, l'amour, le temps....) à travers MOI, les petits "rien" de chaque jour qui sont finalement, à MES yeux, l'essence même du miracle que JE projette à chaque instant : JE suis l'inhumain tout en étant l'humaine, le vide tout autant que le plein :)

    Lorsque je dissous la notion d'un autre séparé de moi, je défais du même coup la matrice du "service à autrui" et du "service à soi" (ne subsiste que MOI, sans la notion de service). Ainsi, je n'ai plus aucune pulsion d'aide face "aux autres", plus rien qui me pousse à donner à "ceux qui souffrent"......et pourtant, le paradoxe est que JE suis alors, dans cette dimension physique, le don naturel et constant.


    Je n'ai plus à m'exprimer, aider, partager en tant que Mesnet mais JE suis la matrice d'une nouvelle communauté dans laquelle je m'efface en tant "qu'individu" pour vibrer en tant qu'unité globale.


    Je ne suis plus là en tant que "Mesnet" qui raconte son histoire.....car JE suis là, au-delà de l'histoire... qui je suis, ce que je dis, ce que j'écris, tout cela n'a plus aucune importance quand je vibre en tant que cellule originelle. Je m'efface humblement lorsque JE suis présent...


    J'ai programmé mon interface humaine de façon à ce qu'elle ME reflète intégralement et ne s'implique plus à travers des actions ou des attentes....JE/je suis simplement ici et maintenant et ainsi le désir "d'autre chose" disparaît à jamais. Il n'existe plus aucun moteur qui me pousse vers la création désormais, je suis le moteur et ici, ma création coule de source, instinctivement plutôt que consciemment, à travers le principe que je nomme celui de "l'évidence".


    C'est magnifique comme je m'oublie lorsque JE me souviens enfin de MOI :)
     
    Je ne suis donc plus active comme je l'étais avant, mais je suis pourtant parfaitement présente, telle est la fréquence de ce verbe partagé :)


    Mesnet JC

    2018


    votre commentaire
  • J’intègre le monde de l’image car je quitte le monde de l’image
     
    Ebook 4 : l'inhumain humain / Enseignement ou programmation de données : ICI
     
    J’intègre le monde de l’image car je quitte le monde de l’image
     
    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique