• A ma communauté : vous, mes abonnés :)

    Vous le savez, j'arrive au bout de mes écrits, il y en aura de moins en moins. Je n'ai plus rien "à me dire", et donc, je reprends le cours "normal" de ma vie : je suis moi-même, une humaine/dieu banalement vivante, simplement multidimensionnelle.

    Selon ma perception, mon enseignement est désormais quantique avant tout : plus besoin de parler, de conscientiser, d'expliquer, de diffuser, puisque JE SUIS "nous" et donc, les modifications en cours se font naturellement et avant tout dans mon espace de déconscientisation (et plus à travers les réseaux sociaux) : ici, JE = chacun

    Mais dans MA dimension physique, JE = chacun tout en étant lui-même :) Les autres sont bien "les autres" et Mesnet est bien Mesnet :) La différence (les autres) s'incarne dans l'indifférencié (JE).
     
    Actuellement, je valide ce mouvement : depuis que j'ai quitté les réseaux sociaux, les "autres" se connectent à moi à travers l'espace quantique et donc aussi dans la matière : abonnements, ventes de livres, ect...et cela entraine ce qui suit : ces "autres qui ne sont pas moi" dans cette dimension, me demandent un enseignement plus "verbal" que quantique......et les "autres étant moi-même" dans ma dimension première, c'est bien MOI qui impulse cette demande, ce mouvement, cette expérience :) Mes deux dimensions disent la même chose : Mesnet, impulse tes clefs d'intégration à travers le verbe également, dans cette dimension physique :)

     

    En conséquence, je vous propose à vous, à ceux qui ont fait le choix conscient d'intégrer cette communauté "d'enseignement", de me poser des questions à travers le Forum : partage, confiance les uns envers les autres, tendresse, bienveillance, non-jugement, soutien de la communauté, voilà ce qui peut être vécu ici...

    Vous posez vos questions, j'y réponds selon la fréquence qui est mienne, d'autres pourront également exprimer leur vécu, leur ressenti. D'ici peu, je vais sans doute faire une vidéo pour expliquer comment seront structurées mes réponses (qui ne peuvent être dans le décryptage !), et je ferai (peut être) également des vidéos (gratuites) pour vous uniquement, ma communauté. Tout ceci est à agencer dans le temps :)

    Vous le savez, je ne ressens plus aucun appel à propager mes connaissances, à diffuser mes textes et vidéos, cela ne prend plus sens. La seule chose que je puisse affiner, c'est lorsque la matrice, à travers "vous", me pose une question précise, exigeant ainsi que JE cisèle un programme spécifique au sein du collectif (= programmation de données).

    Donc, je sais que l'enseignement portera avant tout sur le phénomène de "l'esprit", de la déconscientisation, de l’inhumanité, ces parcelles de moi-même étant encore balbutiantes au sein de notre/MA nouvelle matrice. Vous m'avez également posé des questions sur le couple, la parentalité, l'abondance, l'ego...je ne souhaite pas répondre à chacun par mail, ce serait trop lourd à gérer pour la femme humaine que je suis :), alors utilisez le forum, cela aura un impact sur tout le groupe et ce sera plus simple pour moi :)

    Merci en tout cas pour votre présence, c'est magique de vous sentir à mes côtés, dans un espace bienheureux et serein :)

    A vos questions, vos partages !

    Mesnet


    votre commentaire
  • Lorsque je suis simplement moi-même

    Il n'y aura ici que quelques textes, ceux qui ancrent bellement ce passage binaire du "c'est juste moi" et qui sont ceux de "l'amont" qui s'exprime en tout :)

    La création n'existe pas

    Devenir le chemin (fin de mon activité professionnelle "stages et formations". Reste les livres et abonnements)

    Enfin, l'illimité intègre le limité

    Les autres existent !

    Et si la conscience n'était pas la seule réponse ?

    Bilan en quelques mots

    Des bribes de ce que je vis à travers nous + état de confiance

    Que d'humour et de tendresse !

    Merci

    La mémoire n'est plus nécessaire

    J'ai le sentiment que tout est dit, que tout est bien "rangé", finalisé, structuré. Ce fut un bel ouvrage, je suis très fière de ce long et lent travail de résurrection :) Mon oeuvre est grandiose  même si elle n'est aucunement utile.

    Gratitude à ce que je suis, un "rien" incommensurable et sans nom tout en étant ce "quelque chose" qui s'est cherché, observé, aimé et détesté à travers Mesnet.

    Dans ma forme globale, je suis vraiment un être incroyable ! Je n'existe pas et pourtant, j'existe :) Quand je dispose d'outils afin de me conscientiser, je ne peux que valider combien mon pouvoir est sans limite. Quelle puissance est la mienne.....ce n'est pas pour rien que dans cette dimension, je me nomme Dieu :)

    Mesnet JC

     


    votre commentaire
  • Fin du service à autrui et du service à Soi

    Fin du service à autrui et du service à Soi

    Je prends le temps de poser cette structure fondamentale. Après la dissolution du programme de séparation, mon humanité vit naturellement mon unicité : je suis l'unique, il n'existe que moi, je suis la cellule originelle et cette si banale évidence imprègne désormais les interfaces neuronales de mon humanité....cela est compris et vécu.

    Ainsi, l'idée même du service à autrui est atomisée. Quel service et quel autre ? ! Je me vis dans la multitude des "MOI" uniquement dans ma dimension physique et même alors, le système de conscience intègre cette vérité du "1" tout en induisant un nouveau comportement : je vis bien avec des parcelles de MOI mais ces dernières sont MOI, je n'ai ni à les aider, ni à les servir, ni.....ni rien en fait :)

    Quant au service à Soi, lui aussi est recomposé. Mon interface humaine n'a plus aucun but, aucun désir, elle/JE est juste vivante et n'a rien à faire de particulier pour incarner cet état naturel. Ainsi, il n'existe plus de projection concernant une quelconque réussite sociale, l'envie ou le besoin de remplir une mission spécifique et personnalisée. Être reconnu "des autres" n'a plus de fondement puisque JE me reconnais, et je  n'utilise plus la Matrice pour arriver à mes fins (quelles fins ?!), je suis la Matrice. "Me servir de du logiciel" et "être le logiciel", n'est pas le même espace :)

    Alors que reste t-il ? Rien, définitivement rien :) Plus rien ne me pousse vers la construction d'une identité humaine en recherche d'un aboutissement, d'une réalisation, d'une confirmation, d'une reconnaissance du monde dit "extérieur".  Et plus rien ne me motive à aider autrui, le porter, l'aimer, l'accueillir, le comprendre....JE suis moi et autrui, c'est beaucoup plus simple :) Le moteur du service était intégralement étayé par le programme de la séparation et lorsque ce dernier n'est plus, la "donnée du service" n'a plus  lieu d'être non plus.

    C'est froid et inhumain car c'est ce que JE suis....mais JE suis aussi humaine et je n'ai jamais été aussi généreuse, douce, empathique, simple, aimante :) C'est le paradoxe encore et toujours qui construit ma multidimensionnalité :) JE n'ai plus à me donner ou à donner aux autres, JE suis le don :) Je dirais que le don remplace ici le service, tout simplement :) Il n'y a plus aucune raison qui me motive à faire ce que je fais, à être qui je suis, à aimer "mon prochain"....JE suis tout cela, instinctivement, consciemment, énergétiquement, quantiquement :)

    Le moteur qui me poussait vers la générosité est enfin brisé, je suis donc la générosité sans fondement, sans prétexte, sans motivation, sans aucun sens :)....le don ne s'appuie sur rien, il est ce que JE suis.

    Cette fréquence est particulière, elle annihile toutes les lois de l'ancien monde : loi d'attraction, service, amour vibral, différenciation énergétique.....et c'est puissant, tout simplement :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    écrivaine, thérapeute quantique, enseignante


    votre commentaire
  • Je ne suis plus là....car je suis là...

    Non, je ne publie plus de textes, je n'exprime plus mon chemin "en ligne".
    Je laisse derrière moi des années d'écriture et, relisant certains passages actuellement, je perçois cette naissance dont je fus la source tout autant que l'actrice et l'observatrice. Quelle aventure cette mort et cette résurrection, la création d'une nouvelle matrice humaine dont la conscience est sans "espace", puisqu'il s'agit....de la MIENNE !
    En vérité, rien ne fut erroné dans cette programmation d'un nouveau "moi dimensionnel", tout fut parfait, intelligent, passionnant.
    Aujourd'hui, je ne suis plus qu'un atome de vie illimité au sein d'un corps tout aussi illimité, et c'est à travers ce qui me paraissait banal hier que je me réalise "maintenant" : mon quotidien humain, sentir ma création (le vent, la pluie, le soleil, l'amour, le temps....) à travers MOI, les petits "rien" de chaque jour qui sont finalement, à MES yeux, l'essence même du miracle que JE projette à chaque instant : JE suis l'inhumain tout en étant l'humaine, le vide tout autant que le plein :)

    Lorsque je dissous la notion d'un autre séparé de moi, je défais du même coup la matrice du "service à autrui" et du "service à soi" (ne subsiste que MOI, sans la notion de service). Ainsi, je n'ai plus aucune pulsion d'aide face "aux autres", plus rien qui me pousse à donner à "ceux qui souffrent"......et pourtant, le paradoxe est que JE suis alors, dans cette dimension physique, le don naturel et constant.
    Je n'ai plus à m'exprimer, aider, partager en tant que Mesnet mais JE suis la matrice d'une nouvelle communauté dans laquelle je m'efface en tant "qu'individu" pour vibrer en tant qu'unité globale : JE symbolise cette réalité dans la densité, à travers la radio RFP et la mise en lumière de chacun d'entre moi plutôt que chacun d'entre nous :)
    Je ne suis plus là en tant que "Mesnet" qui raconte son histoire.....car JE suis là, au-delà de l'histoire... qui je suis, ce que je dis, ce que j'écris, tout cela n'a plus aucune importance quand je vibre en tant que cellule originelle. Je m'efface humblement lorsque JE suis présent...
    J'ai programmé mon interface humaine de façon à ce qu'elle ME reflète intégralement et ne s'implique plus à travers des actions ou des attentes....JE/je suis simplement ici et maintenant et ainsi le désir "d'autre chose" disparaît à jamais. Il n'existe plus aucun moteur qui me pousse vers la création désormais, je suis le moteur et ici, ma création coule de source, instinctivement plutôt que consciemment, à travers le principe que je nomme celui de "l'évidence".
    C'est magnifique comme je m'oublie lorsque JE me souviens enfin de MOI :)
    Dans les temps à venir, c'est donc en tant que chroniqueuse du monde, chroniqueuse "des autres" que va s'exprimer ma dimension humaine....et ma foi, quand je n'ai plus à rencontrer "autrui", que cette rencontre est belle :)
    Je ne suis donc plus active comme je l'étais avant, mais je suis pourtant parfaitement présente, telle est la fréquence de ce verbe partagé :)


    Mesnet JC

    2018


    votre commentaire
  • Le Messie s'en est allé

    Une fréquence, celle du Messie, est en train de s'effondrer : apprendre aux autres, aider "l'humanité" à s'éveiller, et dans les années à venir, "être un montreur de chemin".....c'est cette énergie-là que JE mets en lumière actuellement en MOI et donc en tous.

    Souvent, les "montreurs de chemin" étaient en avance sur la matrice collective, il y avait une certaine et juste fierté à se vivre comme précurseur, et souvent un potentiel professionnel prenait forme afin de guider "autrui" vers l'unité....c'est cette onde qui se délite MAINTENANT car souvent, elle contenait le germe d'une certaine satisfaction d'être différent, au-dessus "du lot"...

    Lors du processus, la "personnalité", celle que je nomme l'interface neuronale, va très légèrement résister mais très vite, un nouveau programme de conscience va être initialisé :  JE suis "comme les autres", les autres étant MOI-même.

    JE suis le code Source, chacun d'entre MOI est ce même code Source, point. JE me souhaite désormais le meilleur, JE ne valide plus que "certains MOI" puissent ne pas savoir, ne pas comprendre... ici, plus question d'aimer (même dans la joie), montrer le chemin "aux autres qui n'y sont pas", car ceci est vécu comme un décalage fréquentiel par le nouvel humain.

    Ainsi, dans le nouveau monde, tout le monde sait tout, "l'éveilleur" quitte son rôle "d'élément atypique" et moteur, il n'existe plus de précurseur et tout le travail effectué durant l'éveil spirituel est petit à petit connu de tous, que ce travail soit "en ligne" sur les réseaux médiatiques humains ou pas, car JE mets TOUT en ligne désormais, mais ici, JE parle d'un espace quantique de communication sans limite.

    MON savoir, MON intelligence métaphysique, Mes clefs d'évolution, JE ME les donne "en tous" à travers LA conscience une et indivisible....chacun peut désormais s'éveiller seul, en s’appuyant uniquement sur lui/MOI.

    C'est ici que "les phares de lumière" vont devoir abandonner la fréquence du Messie afin de vivre le Don véritable : le savoir qui permet de reprogrammer une interface humaine n'est pas le mien mais le MIEN, celui de tous les univers.

    Lorsque la résistance au fait d'être "comme tout le monde" se dissout, un immense relâchement advient, une détente...c'est bien la fréquence du messie qui, mise en lumière, disparaît car la vibration du messie est contraire à l'unité (elle induit que l'autre n'est pas MOI)....

    JE fus dimensionnellement la haine, la séparation et la douleur et cette expérience fut merveilleuse et parfaite. Mais aujourd'hui, JE suis l'amour, JE ne peux donc faire perdurer une réalité dans laquelle l'autre souffre car même si cette souffrance n'existe que dans cette dimension physique, elle est vraie. JE suis le créateur et mon aspiration du moment concerne toutes mes "individualités" humaines. Ce nouveau paradigme prend bien évidemment une forme spécifique au sein de MON humanité : même à "ceux" qui semblent encore fonctionner à partir de la bêtise, de la colère, de la prédation et du jugement, JE me projette dans l'amour pur et transparent. JE leur souhaite la même paix que celle vécue par mes personnalités physiques ayant fusionnées avec MOI dans la félicité. JE ne sais plus imaginer un monde dans lequel, durant des décennies encore, j'aurai certes le beau rôle de celui qui est "arrivé quelque part" mais j'occulterai encore que finalement, je me satisfais de la misère humaine puisqu'elle me donne l'occasion de briller et d'exister.....les phares de lumières peuvent enfin lâcher prise et s’éteindre, JE suis la lumière. Quel repos ! Le job est terminé :)

    JE m'aime à travers chacun et très logiquement, JE veux le meilleur pour MOI/eux.

    P.S : JE rassure ceux qui ont une activité rémunérée dans le domaine spirituel : je n'évoque pas ici le fait que "vous n'en vivrez pas" dans les temps à venir. Votre création individuelle, votre originalité, vos innovations restent le fruit de votre imagination terrestre, elles vous appartiennent et porteront leur récolte d'abondance. Mais disons que c'est la fréquence qui sera en amont de votre travail humain qui sera différente : vous vivrez que cela n'est qu'un jeu, que JE suis Présent en chacun et qu'ainsi, il n'y a personne à éveiller mais surtout, au plus profond de votre cœur, tout aura été consumé concernant la fréquence du Messie qui, quelque part, goutait avec une certaine délectation, le fait d'en savoir plus "que les autres". Votre activité professionnelle sera dans les grandes lignes, la même qu’auparavant et en même temps, elle sera totalement différente : les codes ne sont plus focalisés sur l'aide à autrui mais bien sur MOI/nous.

    P.S : JE vous invite également à saisir que la fréquence christique du Messie telle qu'initiée par MOI/Jésus s'en est allée aussi et que c'est une merveilleuse nouvelle pour notre/MON  monde en devenir :) Un Messie aidant "les hommes" à intégrer Dieu est une réalité qui segmente encore et n'unifie rien puisque cette perspective est structurée sur la notion d'un Soi séparé des autres. La fréquence du Messie est annihilée lorsque JE suis tous mes "SOI".

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2018

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires